Soutien scolaire et préparation de concours

La nouvelle réforme 2019 a supprimé les sections littéraires, économiques, scientifiques qui avaient le mérite d'être clairement définies au profit de spécialités organisées autour d'un tronc commun. Ce tronc commun a vu apparaitre une nouvelle matière, l'enseignement scientifique, synthèse de la physique chimie et de la svt, qui a bien surpris les élèves comme les professeurs..

Seconde : 4h de mathématiques obligatoires par semaine avec l'arrivée de Python pour apprendre (en théorie) à programmer (adieu Scratch vu en troisième !)
Ce programme ne donne pas assez de place au calcul littéral (développement, factorisations), aux racines carrées (abordées jadis en troisième) et aux systèmes d'équations ! Les fonctions de référence (carré, cube, inverse, racine carrée) sont bien étudiées car nécessaires jusqu'en terminale ! La fonction de référence "valeur absolue" fait une discrète apparition (abordée jadis en première) mais disparait en premiere pour réapparaitre soudainement en fin de terminale ! La géométrie fait apparaitre les vecteurs comme toujours en seconde qui seront utilisés jusqu'en terminale. Les tableaux de variations et tableaux de signe (produit, quotient) ne sont en général pas assez maitrisés en fin de seconde ! Quant aux pourcentages et statistiques (à un caractère), ils signent leur dernière apparition en seconde !

Première : Les mathématiques sont pour la première fois dans l'Education Nationale en option au sein d'une spécialité de 4h par semaine !
Ce programme doit commencer en général par les fonctions du second degré (équations, inéquations et tableaux de signe) suivis de problèmes avec mise en équation. Les suites arithmétiques et géométriques, l'étude du sens de variation et les limites sont bien étudiées car nécessaires jusqu'en terminale ! Le chapitre suivant sur la dérivation est très important car il permet d'étudier les variations d'une fonction (polynomes ou fractions), mais surtout en terminale avec les logarithmes et exponentielles ! La trigonométrie (et ses formules) est souvent à l'appréciation du professeur et elle perd encore de son importance par la suite en terminale ! Les probabilités conditionnelles vues précédemment en terminale sont mises en premiere alors que la loi de probabilité discrète binomiale disparait de la première pour apparaitre en terminale ! Ce chapitre sur les probabilités est l'occasion de revenir sur les arbres et tableaux abordés en troisieme et seconde. Les vecteurs vus en seconde permettent de découvrir le produit scalaire, seule notion nouvelle en géométrie, mais réutilisée en terminale ! La fonction exponentielle vue précedemment en terminale (avec le logarithme) se trouve propulsée en fin de programme de première, choix surprenant car il s'agit de fonctions réciproques, qu'il faudra reprendre en terminale ..

Terminale : Les mathématiques sont pour la première fois dans l'Education Nationale déclinées en 3 options !
L'option mathématiques complémentaire de 3h par semaine est censée être adaptée aux orientations vers la comptabilité, biologie, paces..
L'option mathématiques spécialité de 6h par semaine est censée être adaptée aux orientations vers l'architecture, biologie, classes préparatoires commerciales..
L'option mathématiques experte de 3h par semaine se rajoute à l'option mathématiques spécialité de 6h par semaine soit un total de 9h par seamine et est censée être adaptée aux orientations vers les classes préparatoires scientifiques et écoles d'ingénieur..
En étudiant les nouveaux programmes, on remarque que :
Les mathématiques expertes ne sont que les anciennes mathématiques spéciales (renommées expertes !) auxquelles on a rajouté les nombres complexes issus du programme général de terminale scientifique !
Les mathématiques complémentaires ne sont pas évaluées par une épreuve finale alors que les mathématiques spécialités le sont. Mais toutes les 2 ont des controles continus dans l'année !
Le programme des mathématiques complémentaires est plus lourd que celui des mathématiques spécialités, preuve en est que certains élèves ne finissent pas le programme ! Les diférences essentielles entre les mathématiques complémentaires et les mathématiques spécialités est que les mathématiques spécialités contiennent la géométrie dans l'espace et la trigonométrie (non évaluée à l'épreuve finale) alors que les mathématiques complémentaires contiennent les lois de probabilités continues et les statistiques à 2 variables (peu abordées par manque de temps) !
L'exposition médiatique des classements PISA et TIMMS incite les pouvoirs et opinions publiques à regarder de plus près le fonctionnement de leurs systèmes éducatifs et à se poser la question de leur efficacité !
En effet, le niveau scolaire en France continue irrémédiablement de baisser, la France étant avant dernière de la zone Euro dans le classement TIMMS 2019 juste devant la Roumanie !
Les mauvais résultats sont rejetés encore une fois sur le dos des professeurs soit disant insuffisamment formés dès l'école primaire.. Or, il existe 2 vraies raisons soulevées dans le livre "Polémique" sur l'Education Nationale présenté ci-dessous :
D'une part, les professeurs sont souvent transformés en animateurs pédagogiques et d'autre part, les professeurs appliquent les programmes dictés par les pédagogistes de l'Education Nationale et surveillés dans leur bonne application par les inspecteurs !
Les dernières réformes des programmes ont sans doute mis la plupart des professeurs dans un embarras certain.. Mais que penser de la réforme appliquée en école primaire ou l'on enseigne encore une nouvelle méthode d'apprentissage des mathématiques à l'aide de schémas ou de nouvelles méthodes de soustraction qui n'ont pour effet que de déstabiliser les élèves et en particulier les bons ! Les élèves sont aussi souvent mis en situation de recherche et les automatismes ne sont pas assez développés dès l'école primaire. Conséquence de tout cela, les notions mathématiques sont enseignées bien trop tardivement..
Le Ministère de l’Education nationale, très réactif dans ce cas, souhaite soit disant avancer le plus possible les enseignements mais c'est en fait le contraire qui se passe en silence..
Conclusion :
Vous l'aurez compris, les cours particuliers en mathématiques/physique/chimie sont plus que jamais un atout décisif dans la réussite scolaire de vos enfants !


les résultats en mathématiques en baisse


les résultats en mathématiques en baisse
Le livre Requiem pour l'Education Nationale vous explique trés clairement la situation de l'Education Nationale vue de l'intérieur par un ancien professeur devenu chef d'etablissement d'un collège public..
Il est utile de connaitre le fonctionnement de cette institution quand on inscrit son enfant dans un collège ou lycée public..

l'Education Nationale et l'enseignement des mathématiques

Quelques idées choc :
L'Education Nationale exige de ses professeurs qu'ils adaptent leur enseignement au niveau des élèves dont le niveau continue irrémédiablement de baisser..
L'Education Nationale exige de ses professeurs de la bienveillance vis à vis des élèves, mais sans aucune exigence, qui se transforme au final en une certaine complaisance malsaine !
Le professeur est donc souvent contre son gré transformé en animateur socioculturel..
Le système finit par donner aux élèves un niveau qui n'est pas le leur et un diplome (brevet/bac) qui servira à décorer un CV.
L'Education Nationale publique refuse ainsi toute récompense au mérite, toute classe d'élite et impose un égalitarisme forcené proné par des élites et des pédagogistes démagogues !
Conclusion :
Vous l'aurez compris, les cours particuliers en mathématiques/physique/chimie sont plus que jamais un atout décisif dans la réussite scolaire de vos enfants !